Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/01/2011

Pour une présidence du respect au Conseil général

Communiqué de déclaration de candidature à la présidence du Conseil général

 


  J’ai décidé d’être candidat à la présidence du Conseil général en mars prochain.

 D’abord parce que la démocratie repose sur le principe d’un choix. Je veux offrir ce choix.

 Je veux aussi proposer une perspective pour l’avenir de notre département. Les réformes intervenues en 2009 et 2010 concernant les collectivités locales, en particulier pour les départements, sont lourdes de risques pour les finances et l’existence même du Conseil général. Raison de plus pour mobiliser les forces vives, toutes les forces vives du département, autour d’un diagnostic et d’un  projet partagés pour définir ensemble notre vision de la Touraine. Nous le ferons dès le début du mandat pour conclure à l’automne un contrat qui engagera notre mandature.

 Je veux surtout présider le Conseil général autrement, pas en  décidant tout seul de tout.

Je veux une présidence  du respect.

Respect des engagements pris devant les électeurs.

Respect des élus, ceux de la majorité pour les associer pleinement à la direction, ceux de l’opposition car leur apport, la contradiction et le contrôle sont nécessaires à la démocratie.

Respect des partenaires en honorant la signature du département.

Respect des bonnes pratiques pour une gouvernance  solidaire, cohérente, transparente, soucieuse de la loi.

Respect des fonctionnaires du Conseil général qui ont besoin de confiance, d’écoute et  de sérénité

Je veux être le président  du respect pour un Conseil général respecté.

 

 

 

Commentaires

Beau programme: c'est tout à fait le contraire de ce qui se passe aujourd'hui. Tous mes voeux...

Écrit par : Le Bars | 18/01/2011

Tout à fait d'accord, on ne peut pas dire qu'actuellement la présidente du conseil général qui se dit socialiste agit de la sorte, elle ne respecte absolument pas le dialogue.

Écrit par : courault | 20/01/2011

Bravo Alain il faut mettre fin à cette présidence égémonique de cette présidente qui n'écoute personne et impose son égo à tous Je te soutient dans cette démarche pour une autre façon de gérer le C.G.et surtout moduler la hausse des impots ce qu'elle ne sait pas faire ou ne veut pas faire pour cultiver son ÉGO

Écrit par : MENANTEAU | 20/01/2011

Les commentaires sont fermés.