Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/02/2011

Pour une conférence départementale des exécutifs

Je propose de constituer une conférence départementale des exécutifs réunissant le Conseil général, le conseil Régional, les communes et les intercommunalités pour discuter de l'avancement des grands projets et des perspectives budgétaires


Dans mon communiqué du 20 janvier (voir plus bas) je propose de réunir toutes les forces vives de la Touraine pour établir un diagnostic partagé et définir un projet concerté sur l'avenir de notre département. Cette proposition s'appuie sur l'exemple de ce qu'avait engagé Michel Sapin en 1998, quand il avait pris la tête de la Région Centre. Cet exercice avait servi à mettre au point le projet à moyen terme de la Région et permis ainsi de négocier sur de bonnes base le contrat de plan avec l'Etat. C'est la même démarche que je propose au niveau du département. Et cette forme de démocratie participative que je pratique à La Riche n'entraîne nullement l'immobilisme, la mutation de la ville le prouve. En outre, demander l'avis des citoyens c'est l'essence même de la politique.

Dans le même esprit, je préconise l'institution d'une conférence des exécutifs locaux pour échanger sur l'avancement des grands projets , des perspectives financières et des grands sujets tels que, par exemple, le schéma départemental de la coopération intercommunale. La loi de réforme territoriale oblige à réviser ce schéma pour aboutir en 2013. Le Préfet disposera de pouvoirs spécifiques pour définir ce schéma. Je trouverai préférable que les propositions viennent plutôt des collectivités elles-mêmes. Cette conférence départementales des exécutifs, structure informelle de dialogue, pourrait se tenir une fois par an sur une journée et servir de cadre à des échanges fructueux. Comment , par exemple engager le débat d'orientation budgétaire dans les communes? On le fait actuellement en tenant compte de la politique budgétaire de l'Etat, mais on ne se préoccuppe pas  ou peu des projets des collectivités de proximité qui ont pourtant elles ausi un impact. La conférence des exécutifs qui en aucun cas ne doit être une instance de coordination, au nom de la souveraineté de chacun, serait néanmoins un lieu d'échange utile. Je proposerai de créer cette instance de dialogue.

Les commentaires sont fermés.