Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/03/2011

Communiqué de soutien à Marisol Touraine

 

Les électeurs ont  confirmé la majorité de gauche au Conseil général. Pour autant, le message des urnes et des abstentionnistes montrent aussi une déception de notre électorat, ici en Indre et Loire, dont il faut prendre la mesure. Si le vote sanction contre la politique de Sarkozy a, cette fois encore, été le plus fort, nous ne pouvons bâtir notre action sur une telle stratégie. Nous devons fonder notre légitimité sur une dynamique positive de rassemblement.

Comme vous le savez, je me suis déclaré candidat à la présidence du Conseil général. Ma démarche s’est faite en toute clarté, en homme libre. La démocratie repose sur le principe d’un choix. J’ai voulu vous offrir ce choix. C’est maintenant aux militants de désigner qui les élus socialistes présenteront jeudi prochain à la présidence du Conseil général.

En 2014, nous renouvellerons la totalité du Conseil général et du Conseil régional, soit par l’élection unique des « conseillers territoriaux », soit par une élection séparée si nous abrogeons la réforme après notre victoire de 2012. Nous élirons aussi (en même temps ?) les municipalités. Cette courte mandature du Conseil général sera donc capitale pour bien préparer 2014. C’est pourquoi il me semble très important de répondre à cette question essentielle pour choisir : qui est mieux à même de présider le Conseil général pour bien préparer, ici en Touraine, 2012 mais aussi 2014.

En 28 ans de mandat de maire de La Riche, je pense avoir fait mes preuves. Les nombreuses réalisations, la bonne situation financière, la concertation citoyenne, l’harmonie des municipalités plurielles successives que j’ai conduites en témoignent. Je souhaite que les mêmes principes inspirent la gestion du département : une présidence du respect pour un Conseil général respecté.

Marisol Touraine partage la même vision et sa candidature change la donne.  Sa compétence, son intégrité, sa capacité à rassembler légitiment sa démarche. En homme de gauche, ancré dans une dynamique collective plutôt que dans une ambition personnelle,  je lui apporte mon soutien. avec une totale confiance. 

Commentaires

Toujours la même méthode avant les "primaires" : pléthore de candidats ... puis les petits arrangements "je vote pour toi si tu m'assure une vice présidence" les Français en ont marre et plus que marre pour preuve, dimanche dernier les élus ont obtenu 41528 voix sur les 181 084 possible et ils brillent avec 22,93% de moyenne, comment justifier les décisions votées par ces élus qui sont eux mêmes élus minoritaires ?
Si dans quelques jours Madame Touraine est élue à la présidence du CG37 comment va-t-elle assurer son travail de député, de présidente du CG37, de responsable au PS ... ? Alors que Claude Roiron déclarait que son poste de présidente lui assurait un travail à plein temps !!!!
Pour les prochaines élections les abstentionnistes seront encore plus nombreux mais les élus seront les représentants d'une plus petite minorité ... Comment appelle-t-on un pays gouverné par une minorité ?
Merci de réfléchir à tout cela avec tous les conseillers généraux.

Écrit par : Eilean | 29/03/2011

Votre commentaire, lu avec retard, me conduit à vous répondre sur "l'arrangement" que vous me prêtez. Compte tenu de mon action pour créer les conditions d'une nouvelle présidente, j'ai préféré me mettre en retrait de l'exécutif pour faciliter l'apaisement et le rassemblement.

Écrit par : Alain Michel | 01/04/2011

Vous n'êtes pas directement visé dans mon message en votre qualité de Monsieur Alain Michel mais, pour les primaires qui pour preuve n'ont aucun intérêt puisque au final il reste UN candidat et comme des moutons une minuscule minorité se transforme en majorité ... ce fait s'applique également à droite sous une autre forme, l'essentiel étant le pouvoir.
Les dernières présidentielle ou Madame Royal sous un effet de mode, élire une femme, a été retenue comme représentante du PS au détriment de DSK arrivé en troisième position, aujourd'hui il semble être celui qui aurait été le meilleur président pour la France, et serait le sauveur pour 2012.
Je crois, malheureusement, en l'élection du moins mauvais et non du meilleur suite aux petits ou grands arrangements et au détriment du peuple dont tous se moquent.

Écrit par : Eilean | 02/04/2011

Les commentaires sont fermés.