Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/01/2012

Voeux 2012

 J'ai adressé mes voeux pour l'année 2012 à la population de la Riche et aux personnalités présentes , le 10 Janvier.  Vous les retrouvez ci-dessous dans leur version intégrale.Bonne année à tous.


 

Mesdames, messieurs, mes chers concitoyens, chers amis,

L'année 2011 a commencé dans l'espérance avec les révolutions dans les pays arabes, le rejet de dictatures.Elle s'est terminée dans l'inquiétude  avec la crise de l'euro et la récession. Ce constat fixe clairement les enjeux de l'année nouvelle.

2012 sera t-elle l'année du changement? Comme beaucoup je l'espère de tout coeur et  compte mettre mon énergie à ce qu'il se produise. Mais,  ici et maintenant,  ce n'est ni le lieu, ni le moment d'un discours de campagne électorale. Nous sommes réunis pour un instant de convivialité et je n'en abuserai pas. Nous aurons d'autres occasions, très bientôt, d'engager et d'approfondir le dialogue du grand rendez-vous démocratique du printemps prochain. Ce soir, j'émets seulement le voeu d'un débat digne et utile, qui permette à nos compatriotes de choisir sereinement et dans la clarté.
 
 Vous connaissez cependant mes valeurs et mon soutien précoce à une candidature. J'aurai le privilège de pouvoir parrainer un prétendant. Certains se plaignent de cette procédure. Mais, comme pour toute compétition, il faut bien une règle pour de ne pas  dénaturer l'enjeu du scrutin des 22 avril et 6 mai. Et ceux qui ont reçu la légitimité du suffrage universel m'apparaissent une bonne garantie pour préserver la raison d'être  de l'élection présidentielle:  il  s'agit de choisir, pour cinq ans,  le chef de l'Etat. Certains s'offusquent que les   parrainages ne soient pas anonymes. Mais cela permettrait n'importe quelle manoeuvre et contrarierait la transparence qui est un élément fondamental de la démocratie. En toute clarté, et cela ne vous surprendra pas, je vous annonce que je réserverai ma signature de parrainage à François Hollande. Cela correspond d'ailleurs à la volonté des 600 électeurs ayant participé à la Primaire ici même.
 
 Cette procédure inédite, qui comportait des risques,   a été un grand moment de vitalité démocratique dont il faut féliciter les inspirateurs, les organisateurs et les participants. J'espère que les 6800 larichois inscrits à ce jour sur les listes électorales, contribueront à une belle  victoire le 6 mai, puis à celle du maire de Ballan, Laurent Baumel,  le 17 juin,  pour représenter notre circonscription à l'Assemblée Nationale. Je lui réaffirme ma confiance et lui souhaite bonne chance.
 
Le 28 juin 2012, les admirateurs  de Jean-Jacques Rousseau, dont je fais partie, pourront marquer le trois-centième anniversaire de sa naissance.  Je ne vous invite pas, pour le printemps, à vous égarer dans les Rêveries d'un promeneur solitaire , encore que c'est parfois un bon exercice, et, au contraire, vous convie à écrire les pages d'un nouveau Contrat Social , aussi inspirateur et puissant que  celui que Jean-Jacques Rousseau proposât à ses contemporains.

L'an dernier, pour les voeux de 2011,  je vous avais parlé des élections cantonales. Elles ne concernaient pas notre canton, mais je vous avais évoqué mes attentes et  mes intentions. Marisol Touraine a constitué une équipe dont je suis fier de faire partie comme conseiller général chargé du tourisme. C'est une mission passionnante avec des enjeux  pour notre belle Touraine et pour un secteur économique important. Je continuerai à agir dans l'intérêt du département et reste à votre écoute pour vous défendre. Je remercie en particulier les maires des communes du canton de leur présence et leur adresse, ainsi qu'à leurs équipes et à leurs habitants mes voeux  d'une bonne année. Je reste à leur disposition pour les aider dans leurs projets.
 
 Pour ce qui concerne, enfin,  notre ville, je rappellerai aussi en quelques touches les principaux évènements qui concerneront La Riche en 2012.
 
Tout d'abord, le lancement dans quelques semaines de la construction de la faculté de première année de médecine dont le permis  de construire vient juste d'être délivré en date du 15 décembre. Ce projet aura un effet d'entraînement sur l'aménagement de notre nouveau quartier de ville, dont la déclaration d'utilité publique prise par le Préfet en août dernier va ouvrir la voie aux acquisitions foncières et à une première opération qui prévoit 46 logements dès cette année.
 
 Au printemps, nous aurons également terminé l'élaboration de notre Agenda 21. Je remercie tous ceux qui se sont intéressés aux forums que nous avons organisés. C'était un bon exemple de démocratie participative. L'Agenda 21, qui va en résulter, ne devrait donc  pas être un exercice technocratique ou de communication mais un objectif partagé, une "charte" qui dépassera l'horizon de l'actuelle municipalité pour nous projeter sur une décennie.
 
Le conseil municipal a voté le budget 2012. Malgré un contexte difficile de dotations de l'Etat en baisse, malgré la hausse de la TVA qui  impacte les collectivités comme les ménages -et que certains préconisent encore d'alourdir?-, malgré une autonomie financière restreinte par des réformes hasardeuses, notre budget est marqué par une double volonté: maîtriser au mieux les dépenses de structure pour ne pas alourdir l'impôt afin de porter l'effort sur les dépenses d'avenir et sur l'investissement en faveur de l'économie locale et de l'emploi.
 
Il n'y aura pas d'augmentation des taux de fiscalité de la commune pour la troisième  année consécutive, respectant ainsi les engagements pris devant les électeurs.
 
Ces efforts réalisés dans la gestion courante vont nous permettre de maintenir notre capacité d'investissement sans nous aventurer dans un endettement qui handicaperait notre avenir. Et l'avenir nous continuons de le préparer en lançant le chantier de la Maison de l'Enfance, en poursuivant l'embellissement de la rue du Plessis et de la rue de Port-Cordon. Je  remercie les riverains qui ont supporté les nuisances du chantier de la première tranche. Elle est  terminée depuis la mi-décembre mais chacun peut aujourd'hui se féliciter du résultat.  
 
J'en profite aussi pour saluer les services de la ville et les agents qui oeuvrent quotidiennement  au bien vivre dans notre cité, que ce soit pour enrichir notre patrimoine communal, pour répondre aux attentes de nos concitoyens. Je suis fier de l'esprit de service public et du professionalisme dont font preuve les agents de la commune et je veux ici en votre nom  leur rendre hommage.
 
Je veux aussi rendre hommage à tous les bénévoles, aux associations qui animent la vie culturelle, sportive, sociale de notre ville. Le forum que nous avons pris l'habitude de réunir chaque rentrée de septembre  sera encore un grand un grand rendez-vous 2012. Il permet de mesurer la dimension essentielle de la vie associative dans le Vivre Ensemble à La Riche. Soyez-en remerciés !
 
Je salue aussi les entreprises,  leurs acteurs et toutes les forces vives avec lesquelles la ville a des liens et qui participent à son dynamisme. Permettez-moi une attention particulière envers l'équipe municipale qui m'entoure dont je tiens à rappeler la disponibilité, la compétence et, j'y inclus tout le conseil municipal,  la loyauté.
 
Enfin,  à vous les habitants de la Riche, au nombre officiel de 10 273, installés ici depuis plus longtemps ou  nous ayant fait l'honneur, en 2011,  d'y avoir élu domicile,  et ceux qui en sont devenus pleinement citoyens par acquisition de la nationalité, je veux, au nom de toute la municipalité, vous exprimer notre affection et notre désir de toujours mieux vous servir. 
 
Je vous adresse  à tous et à chacun mes voeux les plus chaleureux pour 2012.  Que cette nouvelle année soit celle de la réussite de vos projets, de vos engagements et de votre accomplissement personnel et familial.
 
 Je conclurai en m'inspirant à nouveau de Jean-Jacques Rousseau par une phrase qui figure dans l'Emile ou de l'Education . Elle convient parfaitement, à mes yeux,  pour résumer  les résolutions de  cette nouvelle année:"Il n'y a point de bonheur sans courage, ni de vertu sans combat".
 
Alors que 2012 soit une année de combativité, de vertu, de courage et de  bonheur!

 

Les commentaires sont fermés.