Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/10/2012

Après le Congrès fédéral de Montlouis

 J'avais proposé ma candidature au poste de premier secrétaire fédéral pour lequel j'étais disponible et motivé par deux objectifs, à mes yeux au coeur du Congrès: la stratégie électorale à préparer dès maintenant pour 2014, étape décisive pour le succès du quinquennat de François Hollande et la poursuite de la rénovation du Parti socialiste. Face à trois autres candidatures de la même motion, j'ai considéré qu'il fallait rechercher une solution de rassemblement autour d'une candidature unique de la même motion puisque nous partageons la même ligne politique. Pour ce qui me concerne, j'étais disposé à m'effacer dès lors que mes attentes sur les deux objectifs sur la statégie électorale de 2014 et sur la rénovation étaient satisfaites. J'ai entendu les engagements de Jean Marc Pichon pris devant le congrès sur ces points. Je considère, en outre, que sa pratique politique est la plus conforme à l'idée que je me fais d'un parti socialiste rénové. C'est pourquoi, j'ai choisi de  retirer ma candidature, qui aurait ajouté une confusion inutile, et apporté mon soutien à Jean Marc. Disponible et libre, il est prêt pour assurer la fonction et je suis à sa disposition pour l'aider.

Les commentaires sont fermés.